Les différentes espèces

Le Mimosa appartient au genre acacia et à l’ordre des mimosées. Les différentes espèces sont utilisées à des fins très variées. Fleur coupée. Plante ornementale ou de rocaille. Haie défensive ou brise vent. Retenue des sables et des sols, mais aussi pour la parfumerie. Il est essentiellement cultivé dans le sud de l’Australie, Afrique du Sud ,le sud de la France et tout particulièrement dans le Massif du Tanneron.

Principales caractéristiques

En savoir plus sur le mimosa …

Le sol doit être pauvre et surtout bien drainé voire sec et caillouteux. Le mimosa ne supporte pas l’eau stagnante. Sa qualité doit être acide. La hauteur de l’arbre et 6m de haut (30m dans sa contrée d’origine). Il s’agit donc d’un arbre à fleurs vivace et persistant. Sa rusticité perdure jusqu’à -10c° dans un endroit abrité.

Concernant la plantation, celle-ci se fait au printemps. L’arrosage doit se faire surtout la première année. Un arrosage abondant par semaine suffira. Concernant la taille, après floraison, il faut couper les rameaux ayant fleuri pour empêcher la formation inutile des gousses. Il faut donc équilibrer la ramure et l’alléger en éliminant les branches mal placées ou en surnombre.

Les petits pompons (glomérules) velouté jaune d’or, réunis en bouquets sont accrochés directement sur la tige (sessiles). Le feuillage persistant vert clair, parfois bleuté est décoratif toute l’année. Souvent très léger, il rappelle celui de certaine fougères.

Les différentes variétés de Mimosa

800 espèces sont recensés sur les 1200 estimées. Les principales variétés de mimosa cultivées dans Sud-Est sont issues du Dealbata. Le Mirandole occupe 60% des surfaces, l’Astier 10% et le Gaulois 30%. C’est le Mimosa le plus résistant au froid avec celui communément nommé les « quatre saisons« . Plus gourmand en eau mais qui, en contre partie, fleuri plusieurs fois dans l’année.

Quelques unes de ces variétés

  • Le Gaulois (acacia dealbata) : grand arbre très vigoureux au feuillage vert sombre. Feuille divisés. Floraison abondante (jaune souffre) qui émerge largement du feuillage de fin janvier à mars.
  • Le Tournaire (acacia dealbata) : développement moyen. Les feuilles sont courtes, tassées et vert foncé. Les jeunes pousses ont le bois rouge. Floraison précoce de fin décembre à janvier. Fleurs en longues grappes érigés d’un jaune pur brillant.