Parc de Marande. Entrée libre et gratuite.

Mandelieu-La Napoule cultive son image de Capitale du Mimosa.

Fort de son décor naturel environnant hivernal composé des collines du Tanneron et du Grand-Duc qui se couvrent de mimosa, le Maire de Mandelieu-La Napoule – Sébastien Leroy- dans le cadre de la politique environnementale de la Commune, a souhaité implanter un arboretum de Mimosa à Capitou, le quartier historique des mimosistes. C’est ainsi dans ce tout nouveau jardin baptisé Parc Emmanuelle de Marande que l’on peut désormais retrouver l’une des plus complètes collection de mimosa (près de 100 espèces) qui sera enrichie début février, d’une exposition à ciel ouvert, relatant l’histoire du mimosa et de Mandelieu.

« Cette exposition combine une double ambition pour Mandelieu-La Napoule. Il s’agit tout à la fois d’un acte mémoriel – rappeler l’histoire de notre commune et rendre hommage aux anciens de nos quartiers- et d’une volonté de préservation grâce au réaménagement les espaces naturels. Ce principe matérialise notre projet baptisé Nature en Ville. En effet, le renouveau de Mandelieu-La Napoule s’articule autour de la résilience et se base sur le principe essentiel qui consiste à relier harmonieusement environnement et art de vivre apportant ainsi de la valeur ajoutée et du sens à notre territoire, au bénéfice de nos habitants et de nos visiteurs ». Sébastien Leroy, Maire de Mandelieu-La Napoule.

Le pitch de l’exposition.

Cette exposition relate l’histoire de Mandelieu-La Napoule et du Mimosa. C’est une histoire d’Hommes et de Femmes qui modestement ont contribué à construire une image nationale pour cette ville, lui donnant ainsi une identité et une marque grâce à un travail laborieux et des savoir-faire qui offrent plus d’un siècle plus tard, une formidable opportunité d’asseoir Mandelieu-La Napoule dans le paysage touristique hivernal en France et au-delà des frontières. Cette exposition a pour objectif de rendre hommage aux familles de mimosistes, ceux qui ont su exporter grâce à leur travail dès les années 1920, cette petite fleur fragile et délicate qui couvrent nos collines chaque hiver et à en faire, non seulement une économie mais également un attrait touristique.

Technique et pratique.

  • Entrée gratuite et libre.
  • Parc Emmanuelle de Marande – Avenue Général Garbay et Chemin du Bon Pin – 06210 – Mandelieu-La Napoule.
  • Cette exposition sera installée dès à présent et jusqu’en 2023.
  • Des podcasts sont disponibles en français (et prochainement en anglais), sur simple téléchargement.
  • Une version pour les enfants a également été développée.
  • Une quinzaine de panneaux, recto-verso, suivront les allées du Parc.
  • Création : ArtCom avec la complicité des Services Techniques de la Ville de Mandelieu-La Napoule.
  • Un projet mené en collaboration avec l’Office de Tourisme et des Congrès, la Ville de Mandelieu-La Napoule et ses Services Culture – Archives – Espaces verts – Communication – Techniques.